Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 08:01


femme-nue.png



Laisse-moi le bonheur de contempler,

 Ton regard égaré, ton visage de lait.

Je voudrais t’avouer mon amour,

Avec des mots simples, sans détour.

Ils trottent dans ma tête depuis si longtemps,

Qu’ils deviennent brûlure et font mal en dedans.

Comme tu es belle, les joues en feu,

Tout en souriant, tu baisses les yeux.

Ta petite voix, nouée par l’émotion,

Me répond tout bas mais avec passion.

Timide, les mots d’amour te gênent,

De ton passé, ils réveillent la peine.

Tu peux me croire, je suis sincère,

Je ne te ferai aucune misère.

Dans mon cœur, tu as pris place,

Loin de toi, je suis de glace.

Relève la tête que je vois tes yeux,

Ce mélange charmant de gris et de bleu.

Enfin tu souris, ton visage s’éclaire,

Être aimé de toi, c’est tout ce que j’espère.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

poete58 11/01/2010 22:00


Je passe te souhaiter une merveilleuse année 2010............. que toujours , le bonheur imprègne tes mots.....bisous serge


marie-b 12/01/2010 17:39


Merci Serge, qu'elle soit aussi belle que 2009 pour toi! Clin d'oeil!


ysengrin45 09/01/2010 12:55


Salut marie-b. Un très beau texte de retenue et de délicatesse. Je te présente mes voeux de bonheur et de santé pour cette nouvelle année. Amitiés.


marie-b 12/01/2010 17:40


C'est très gentil de passer, ça me fait toujours plaisir!


HangDream 07/01/2010 20:30


S'oir, la timidité je connais, et les mots écrits sont parfois plus facile à dire que ce que sortant d'une bouche, mais ils viennent diu même endroit d'un coeur parfois farouche au dialecte
maladroit.... merci et bonne année à toi aussi....pleine de soleil de sourires, d'amour et de joie....


marie-b 12/01/2010 17:43


Le plus difficile n'est-il pas de cacher sa timidité Fred? Et porter le masque de l'assurance alors qu'à l'intérieur tout n'est que fragilité, fissure et tremblements? Mais peut-être que la
timidité est une force, je le crois pour toi.


Marin 07/01/2010 10:50


La prière éternelle ou l'éternelle prière. Jolie poésie sensible.


marie-b 12/01/2010 17:43


Sensible oui et qui traduit une forme de sensibilité douloureuse.


Quichottine 06/01/2010 22:58


Jolie déclaration... :)

Mais faut-il vraiment l'écouter ? ça, je ne sais pas.

Passe une bonne soirée, Marie-b.
Bisous.


marie-b 12/01/2010 17:44


Sur dix qui entendent, si un seul écoute, c'est déjà gagné!


Présentation

  • : marie-b danse avec les mots.
  • marie-b danse avec les mots.
  • : Un inventaire à la Prévert: Un sourire Deux mains Trois promesses Quatre vers L'encre de marie.b
  • Contact

Profil

  • marie-b
  • Autrement dit: Yavanna.
  • Autrement dit: Yavanna.

Recherche

Archives

Liens