Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 19:09

C’est maintenant une interférence entre ma femme et moi. Un larsen qui vient grésiller au milieu de ce que je pensais n’être qu’harmonie. Le constat est amer et j’en veux à la vie. Oui à la vie. N’as-tu jamais eu cette sensation étrange d’être passé à côté d’une meilleure destinée ? De t’être fourvoyé sur la mauvaise voie ? C’est mon cas depuis ma rencontre avec cette femme. Pourquoi la vie ne nous a pas placés sur le même chemin plus tôt ? Je réalise que c’est auprès d’elle que je devrais être. Depuis toujours… Par ces yeux, je me découvre, je me forge, je suis vivant. Je suis. Je pourrais me fondre en elle pour renaître en nous. Mais c’est trop tard, il est toujours trop tard même si les poètes clament le contraire. Un sale tour du destin « Vous vous croiserez, vous vous reconnaitrez et devrez vous fuir… » Entre le sixième et le neuvième commandement. Il est loin le Sinaï et pourtant…

Cette femme, je ne l’ai jamais rêvée, comment aurais-je pu imaginer pareille osmose ? Elle s’est imposée à moi comme une évidence et maintenant, elle est en moi à chaque instant. Voir, entendre, goûter, sentir, toucher… Ces verbes n’ont plus de résonnance en moi parce que je ne peux les partager avec elle. Que me reste-t-il ? Paraître celui que tous veulent voir, sourire quand le cœur saigne, espérer quand l’âme n’a plus d’écho…

Se tenir debout mais se savoir mort en dedans.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marie-b - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Encarnita Martos 12/02/2009 17:35

Pas facile de reconstruire sur des ruines. Alors oser donner un coup de pied dans la fourmillière? Cruel sujet!

BriKaBraK 27/01/2009 12:21

Des mots pointus qui déchirent... J'aime bien quand tu fais mal ;o)

Titi 21/01/2009 23:02

Ca me rappelle quelqu'un.
J'ai eu 3ans 1/2 de bonheur, puis un jour... Elle est partie pour un autre.
Ce jour là je suis mort moi aussi.
Aujourd'hui, une femme me réssucite. Merci Nat.
Merci à toi Marielle, pour tes jolis textes et pour ton amitié.

marie-b 22/01/2009 13:11


Mais de rien Titi, merci à toi d'être passé sur ma piste de danse. Bisous.


hangdream 21/01/2009 22:12

S'oir, à cet amour interdit ne reste que les yeux pour pleurer sans verser ces larmes qui trahiraient cet amour pour une autre.L'autre, insaisissable, faisant naitre en son âme que malheurs,peines incommenssurables que certains poêtes connaissent par coeur.....

marie-b 22/01/2009 13:10


Oui, les amours impossibles sont une bonne matière de travail pour les poètes.


Présentation

  • : marie-b danse avec les mots.
  • marie-b danse avec les mots.
  • : Un inventaire à la Prévert: Un sourire Deux mains Trois promesses Quatre vers L'encre de marie.b
  • Contact

Profil

  • marie-b
  • Autrement dit: Yavanna.
  • Autrement dit: Yavanna.

Recherche

Archives

Liens